Sylve-Dôme – Jessica Motron

Pour son premier roman, paru dans la collection Siegfried de l’Alsacienne Indépendante, Jessica Motron interroge les dérives de la société actuelle et leurs retentissements sur tout un chacun.

En 2020, toute la magie du monde a été détruite par un virus, entraînant avec elle la disparition de la végétation. Quarante ans plus tard, dans un Paris hyper urbanisé, Priam traine son mal-être entre les cours d’histoire qu’il dispense et ses livres, seuls à le divertir un tant soit peu. Pour le tirer de son marasme, sa sœur décide de lui offrir un Sylve-Dôme. Cette merveille technologique rend en effet le sourire à Priam, mais c’est sans compter sa tornade de neveu, Léonard. Le jeune homme et l’enfant vont se retrouver plongés dans une aventure à laquelle ils ne s’attendaient pas.

Dans cette novella, Jessica Motron mêle fantastique et fantasy en les assaisonnant d’un soupçon de science fiction, pour aborder la question de la destruction des écosystèmes. Cette thématique n’est pas, comme souvent, sous un prisme post-apocalyptique. La jeune autrice prend plutôt le parti d’évoquer son retentissement sur le psychisme, que ce soit à travers la déprime de Priam ou l’hyperactivité de Léonard.

La relation entre les deux protagonistes est également intéressante et évolue au fil du récit, au gré de leurs mésaventures. Ce cheminement touchant est un axe central de l’histoire, tout en étant discret, car ce n’est pas le sujet principal du livre, loin de là. Il est pourtant difficile de rentrer dans le cœur du récit sans risquer d’en gâcher la magie. Mieux vaut le lire pour en découvrir toutes les surprises.

Par son style simple et clair, Jessica Motron nous emmène avec facilité au bout du livre, sans qu’on s’en rende vraiment compte. Les différentes trames et enjeux s’entremêlent avec souplesse, justement dosées d’un bout à l’autre de l’histoire. Les différents niveaux de lecture en font en outre un récit à mettre entre toutes les mains : des jeunes adolescents jusqu’aux adultes en quête de réflexion teintée d’évasion et d’émerveillement.

Sylve-Dôme est sélectionné pour le Prix Etrange des Collégiens et Jessica Motron sera présente au Festival Etrange-Grande les 17 et 18 septembre 2022. Ce sera l’occasion de la rencontrer et d’échanger avec elle sur l’univers qu’elle a su créer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.