Le monde de Meo 

Jean-Sébastien Guillermou

Jean-Sébastien Guillermou

Jean-Sébastien Guillermou est un écrivain français de fantasy. Après une jeunesse passée entre le Sahara, la Jordanie et le Japon, il a étudié l’Histoire et l’archéologie. « Les terres interdites » est son premier roman et le premier tome de la trilogie « Les pirates de l’Escroc-Griffe » publiée aux éditions Bragelonne.

Après avoir donné la parole à Zakarie qui a relaté la genèse de son jeu de rôle le Monarque Perdu, place à son illustratrice… qui possède plus d’une corde à son arc. Meo sera en effet impliquée dans deux animations du festival Etrange-Grande !

– Bonjour, est-ce que tu peux te présenter ?

– Bonjour ! Je suis Meo, illustratrice freelance et character designer, parfois professeure de dessin. Je travaille quasi- exclusivement sur numérique (tablette graphique et tout ce genre de bazar). Mon travail est tourné vers l’art du personnage et de sa création. Je touche également aux fanarts, paysages, concepts art… mais ma spécialité reste le personnage. J’ai commencé grâce au manga, ce qui explique mon style graphique plutôt influencé !

– Tu m’as dit que tu te sens plus character designer que “mangaka”, pourquoi ?

– Effectivement, je préfère me désigner en tant que CD plutôt que mangaka. Un mangaka va se confiner au style graphique manga, et va également pouvoir créer son histoire, sa BD au format japonais que nous connaissons. Un character designer, lui, va rester sur la création du personnage, son aspect visuel, son histoire, l’anatomie et en faire un membre de l’univers auquel il correspond. Parfois cet univers va être créé par une tierce personne, parfois par nous-même. On peut retrouver sur certaines oeuvres de manga un auteur, un dessinateur et un character designer. La plupart du temps, l’auteur du manga s’occupe des trois rôles, c’est pourquoi il n’y a qu’un seul nom sur la jaquette ! Le travail de character designer ne s’arrête pas au manga, on en retrouve dans les jeux vidéos, les films et séries, les jeux de société, etc.

– Quelles sont tes influences ?

– Comme dit plus tôt, je suis particulièrement influencée par le manga, et un peu par le comics. J’aime beaucoup étudier l’anatomie du corps humain et des animaux, c’est pourquoi ma plus grande référence c’est simplement… le corps humain. J’ai également plusieurs artistes qui me fascinent et m’inspirent chaque jour, tels que Marc Brunet, Jocelin Carmes, Kan Liu, Ethan Becker ou Anato Finnstark. Ce sont des artistes de renommée internationale, des modèles à suivre dans plusieurs domaines autour de la création artistique. J’encourage toutes et tous celles et ceux qui veulent s’orienter vers le dessin de s’armer de solides références, suivre et s’aider des artistes qui leur plaisent !

– Peux-tu nous en dire plus sur “l’Étrange-Expo” ?

– L’Étrange-Expo aura lieu à partir du 12 septembre et comportera 4 artistes, une sculptrice et 3 artistes spécialistes du manga, de jeunes artistes indépendants avec une passion et un objectif. L’exposition a pour but de faire découvrir l’art du manga, les techniques utilisées et utilisables pour illustrer dans ce domaine. Vous pourrez découvrir du travail sur support traditionnel, à savoir encres, aquarelles ou feutres à alcool et du travail sur support numérique sous forme d’impressions. Chaque artiste a travaillé sur son propre style graphique, qui correspond à quelque chose de très personnel. Nous prévoyons d’exposer notre travail et de vous le faire découvrir de la plus agréable des manières possibles. En espérant que ça vous plaise !

– Tu seras une invitée un peu spéciale au sein du festival, puisque tu vas également animer un atelier manga… Ça consiste en quoi ?

– L’atelier que je vais animer est un atelier ouvert à tous, que vous soyez novice ou expert en dessin, nous aurons tous des choses à nous apprendre mutuellement. Je vais proposer cet atelier sur la création du personnage, en restant dans le style manga. J’y apporterai des supports et des techniques pour parvenir à concevoir un personnage de toutes pièces. Vous pourrez apprendre comment créer, habiller, maquiller ou encore donner (presque) vie à votre personnage. Le but est de repartir avec au moins une base de personnage et des bases de character design simples à retenir. L’atelier durera 1h30 et aura lieu ce dimanche matin, à 10h30. Vous pouvez venir avec votre matériel si vous en avez (carnet et crayons ou bien tablette portable), ou même vous servir sur matériel de prêt mis à votre disposition sur place.

– Merci beaucoup pour cet entretien, au plaisir de te croiser à Étrange-Grande !

– Avec plaisir, n’hésitez pas à venir me voir à mon stand !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.